20/11/2007

Maman Sifa UPDATED

Bukavu 19 Nov

Chers Amis,

Voici 3 jours que nous ne sommes plus en compagnie de notre cher Président et ça se sent, le rythme de croisière est plus lent. Petit résumé rapide :(sorry pour les accents ai dictionnaire français mais clavier anglais).Vendredi 16 nov le matin départ 6h30 de Solidarité (Grand salut et merci a toute et l’équipe et a toi M., vous êtes super courageux et on vous envoie plein d’énergie) décollage vers 10h d’un petit avion personnel deux pilotes plus nous 3, top classe beau trip au dessus du lac Kivu qui est énorme, parsemée de petites îles de rêves. Atterrissage a 40 kilomètres de Bukavu, Maman Sifa nous accueille  avec papa Jérôme, papa Daniel tous les pieds dans la boue rouge. Embrassade.  Belle joie de se rencontrer (j’avais été en contact avec elle depuis la Belgique) et hop la petite famille religieuse s’en va pour Bukavu 1 heure de route très mauvaise des bosses des trous (si je continue comme ça mon résumé rapide va se transformer en roman mais bon c’est pour un peu situer ).

Nous arrivons dans l’orphelinat maison, accueilli par des chants d’enfants aux sourires éclatants, visite de la communauté. Et nous chantons et nous dansons et mous mangeons (prière)et nous finissons de manger (prière) ce sont des religieux catholiques charismatiques donc il y a des célibataires, des couples qui forment des minis familles avec les orphelins qui sont en général récupérés au bas de sa porte. Les enfants dorment deux par lits, superposés donc dans 9m carré ils sont 8. Ils seraient 70 mais comme ils sont de tous les âges nous ne les avons jamais tous ensemble. Bref j’écourte…Maman Sifa est une super nana vraiment, drôle, plein d’amour et ses enfants l’aiment beaucoup. Nous passons deux nuits là, jouons le spectacle dans le jardin, passons du temps avec les enfants,nous sommes enfin au cœur des congolais et que c’est bon de prendre du temps avec eux, bien sûr nous avons nos chouchous ,surtout Josué un sourd muet de 4 ans avec une sensibilité féerique.

Samedi soirée télévision, je mets le dvd des Z’Enkrolées, nous sommes tous dans le salon moi assise dans un fauteuil avec plein de petites têtes noires qui m’entourent, bouteille de coca à la main avec un enfant à chaque pied qui me masse… j’vous dis pas l’image…Ensuite et ce jusqu’à minuit ils ont regardé leur unique dvd de chansons qu’ils regardent tous les vendredis, samedi, dimanche avec une HORRIBLE image du blanc (mouzoungou) qu’ils vénèrent- ils les trouvent classe avec leur grosses bagues, grosse chaînes, leur piscine, leur bateau encore de bêtes images de blanc riche...

Le lendemain départ après leur messe matinale, la prière du déjeuner début et fin en Belgique j’aurais trouvé ça ridicule moi qui ne suis pas croyante pour un sou (même si j’ai beaucoup de  respect pour les croyants) mais ici c’est un signe d’espoir ! Départ direction Katana. Trajet fatiguant à cause des trous. Paysages magnifiques. Dommage il n’y a pas de photos cette fois ci. Des vallées, des collines terres riches aie aie aie jeux de couleurs rouge, brun , vert, avec un ciel qui ne cesse de jongler avec la pluie qui elle, ne cesse de jouer avec la boue qui elle, ne cesse de coller aux pieds, des images de mamans qui portent  sur leur tête ou sur le dos des kilos de bambou, des kilos de bananes, de charbon, de bois, très souvent pieds nus, de temps a autre avec un bébé casé quelque part tu te demandes comment ça tient.

 

Nous arrivons dans le village ou réside le bel orphelinat que Maman Sifa a construit avec son Mari- papa Jérôme, ils se débrouillent bien  avec leur 114 hectares de terres, ont des agriculteurs qui payent en nourriture, ont 50 vaches, des canards, poules etc…bref nous sommes entourés de nature. Nous chantons, dansons avec les enfants,jouons le spectacle qui se finit dans le noir; bon moment, hop au lit super chacun notre petite chambre. Le lendemain après avoir accompagné les enfants dans une nature a couper le souffle dans leur école primaire et secondaire, petite ballade vers le parc national de Kahuzi construit par nos chers colonisateurs belges. Maman m’interpelle et me demande si en Belgique c’est possible de faire parrainer 2, 3 enfants à elle, alors qu’elle sait que nous n’avons pas de sous,  moi avec ma sensibilité je lui parle du fond du cœur ‘Non maman comment veux tu que je demande de l’argent alors que déjà nous en demandons tout le temps’ Ca me fait mal de lui parler ainsi  car tout tourne dans ma : ‘ mais moi a Bruxelles je peux économiser, prendre un appart moins cher, travailler plus pour lui envoyer des sous,…’ elle sent que ça me trouble, s’excuse, ce n’est pas facile à défendre surtout si les mots sont faibles (Luc où es tu ?! ben oui t’es rentré…). Ensuite jouer spectacle pour 450 gamins de l’école du village et les villageois, enfants durs à dérider avec une fois le spectacle terminé éternelle discussion ; Que faites vous ici si ce n’est qu’un passage a quoi ça sert, si nos gamins sont intéressés vers quoi pouvons nous les diriger, revenez ! Ils en redemandent, ne partez pas maintenant’. Nous avons beau leur expliquer… ils sont perplexes, nous devons beaucoup répéter car ils ne saisissent pas. ‘Et votre apport matériel ? Ben on en a pas… je sors cette phrase qui parle plus concrètement –« MSF sparadrap du corps, CmSF sparadrap du cœur ».

Bon ça commence a être bien confus pardon pour ceux qui ne me connaissent pas, ceux qui me connaissent vous pouvez comprendre tous ce bordel textuel…mais bon voilà pas d’accès a Internet alors j’me lâche…Bon voilà, la nous sommes donc lundi il est 00h11 nous sommes hébergé a l‘hôtel par l’ ONG WAR CHILD nous partons de bonne heure pour rencontrer les enfants soldats.

Kevin, Céline R, Gou merci pour vos sms qui chauffent le cœur, merci les mots du blog, Luc haaa cher Luc bon retour chez toi embrasse ta belle petite famille pour moi

Petits mots plus perso, ma Elga merci pour tes messages je les bouffe, comment vas-tu toi ?

Marine, je pense très très fort à toi comment ça avance ?donne moi de tes nouvelles.

Mon amour hooo toi toujours…

Bye  a tous Z.

And now again the english version: 

16/11/07 Today we left to Bukavu for Mama Sifa … what a day …Our president got back to Bxl … thanks again Luc … it was great fun having you around … you rock!!! I’ll miss you … We flew with a little Cesna airplane, just the 3 of us … yihaa … CmSF is going rock and roll … our own little jet, because there were no other passengers but us.After a beautiful flight over the lakes we arrived in Bukavu … Mama Sifa picked us up and we drove to the orphanage where we were going to stay tze next day’s … what a welcome … 40 little kids singing … hugs … flowers … one big happy catholic family … the real Congolese lifestyle could begin … The rest of the afternoon we spent singing, dancing, playing with tze kids … so funny when they came to touch our white skin … so sweet … we’re like aliens … but I like …17 o’clock … praying time … food … praying … yep it’s another world, but nice to live with tze locals … 17/11/07 We had to meet the vicar today .. so it was a pole pole morning … driving around waiting … Visited LAV (Laissez Africa Vivre) a local NGO … very interesting chat with tze big chief of this NGO. They work mostly with ex-child soldiers … once again a crazy story …He showed us a picture of a (once again very young) girl holding a baby in her hand … it was the firstborn child in the centre. Apparently she was raped by a couple of soldiers and didn’t know who the father was. Eventually she decided to keep the baby. In the centre they found out that she was very intelligent but she didn’t finished high school … so she started again, finished it and now she’s studying Law in order that one day she’d be able to protect women rights . … a small ray of hope … It’s good to see local NGO’s, because sometimes being here I get second thoughts about the big ass NGO’s here …In the afternoon we played in the orphanage of Mama Sifa … once again fun … and afterwards singing, dancing until they had to pray … 18/11/07 Of to Kathana, another orphanage of Mama Sifa ran by her husband Papa Jerome …beautiful nature … great kids and an hilarious show we did there … almost no light … no place to play … good fun …In the evening we had a good chat with a local … “So long as this war doesn’t stop … this country won’t be able to recover …”  Ghello Kabila … read our blog and do something … pity please … “ 

19/11/07 After our visit to tze scientific museum once build by tze Belgium colonisers we did a show for tze local school … before the show we saw a couple of young soldiers heavily armed … one of them wasn’t even sixteen … damn … it still gets me and this tension of war stay’s so close although it’s calm here …

After the show we had an discussion with some local teachers … the horrible questions being asked again … money … aid … more time with them … it’s starting to grow heavy on us 3 … we can give so little … it hurts over and over again …

10:07 Écrit par Laloe dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Ma belle t'écris très bien. Je te découvre. Je retrouve dans tes mots les mêmes réflexions qu'au Kenya. Faut être fort, faut être clair. Dans tout cet imbroglio de sensibilité, c'est dans les yeux que tout se passe. Votre présence parle d'espoir, de rire et de rêve. Chacun fait à la mesure de ce qu'il peut donner. Vous le faites, et vous pouvez le défendre à bras le coeur... toi, je t'aime, ôô toujours...
A chacun, plein d'amour, plein de sourires....

Écrit par : gautch | 21/11/2007

ouaw! ça donne la chair de poule! merci de vous lire, ça fait voyager... je sens la terre... spectacle pour 1100 gamins e bé dis-donc, c'est pas un peu beaucoup? eh , ben les gars je pars demain... au Sénégal et au Burkina, vous rejois donc sur le même continent, je pars avec une femme qui fait des échanges de jeux , son assos s'appelle cross my roads. Voilà, ben , on s'échangera au retour; tenez-bon et savourez! beaucoup d'amour, raphael

Écrit par : raphael | 22/11/2007

LALOE que d'émotions bouleversantes, des impressions troublantes, des situations attendrissantes, vous êtes dans un tourbillons de sensations et d'actions qui vous déconcertent et qui désarçonnent votre public et les responsables. Vous êtes courageux, votre ardeur et votre enthousiasme force l'admiration. Mais attention n'oubliez pas de penser à vous, prenez un peu de repos; rien de mieux pour se poser et prendre un peu de distance afin de se ressourcer. Nous vous suivons avec passion. Un gros bisou particulier à Zoé; pit&bi

Écrit par : biesiaga | 23/11/2007

coucou ma belle Zoé... C'est moi, enfin. Je n'ai pas pris beaucoup de temps pour t'écrire mais par contre je t'ai lue assez régulièrement. D'ailleurs, j'aime beaucoup ce que tu écris, comment tu l'écris, jolie plume. Ici, c'est la folie du travail, la maison, Loup... enfin, tu vois. Ton voyage a l'air au travers de tes mots INCROYABLE. Impatiente de t'entendre me le raconter de vive voix. Loup et Thierry vont très bien, moi aussi. Je te fais plein de bisous. Prends soin de toi. Marie qui t'aime.

Écrit par : marie m | 23/11/2007

Merci beaucoup une petite recherche sur le net, et je tombe sur un petit groupe qui a pu séjourner dans la communauté de mama sifa à Bukavu..., Qui est arrivé dans cette maison est arrivé chez moi et à pu voir mes enfants bien aimés. Mama Sifa m'avait parlé de votre séjour à bukavu lors de son passage en france.
Je ne sais quoi dire de votre témoignage, bref grand merci et à très bientôt.

Écrit par : Mugombozi michel | 19/02/2009

Le sujet me passionne et fera maintenant figure de référence !

Écrit par : parie sportif | 27/05/2014

WOW, ça c'est un bon produit, que et on vous laisse tout de suite cette remarque

Écrit par : cote france honduras | 12/06/2014

Les commentaires sont fermés.