07/11/2007

Un week-end grand public???

Le 3 Novembre

Nous avions décrété ce samedi la journée «grand public ».  A l’origine l’idée était de faire une représentation pour les écoles de Bunia mais il semble que choisir une école plutôt qu’une autre posait de très sérieux problèmes à certains de nos contacts comme l’Unicef par exemple.  Ils ont donc proposé qu’à la place nous fassions une représentation pour l’ensemble des écoles ….au stade. Bon ! Pas l’idéal mais bon on a peur de rien à priori. La promotion devait se faire par radio Candip, la radio locale communautaire. Luc a donc fait une interview qui a été traduite en Swahili  et qui annonçait le spectacle pour samedi a 10 heures ! Nous sommes donc arrivés quelques minutes avant 10 heures. A part les motos qui passaient en pétaradant, personne! Eh oui les p’tits gars ; le rapport au temps en Afrique n’est pas le même que chez nous et annoncer un spectacle 3 jours avant ; c’est pas gagné.

Nous avons donc rencontré  les quelques enfants qui étaient là, de bons acrobates, puis grâce à la fanfare  avec zoé à la trompette, les passants se sont regroupés autour de nous ce qui finit par former un bon public. Enfin un lieu ouvert où le spectacle est destiné à monsieur tous le monde, des enfants, des mamas, même les taxis moto s’arrêtés nous regarder. Mais patrata : à la même heure qu’ hier, la pluie nous a encore surpris… on aurait du se méfier ! Le public enthousiaste ne voulait qu’on stoppe alors nous avons juste raccourci car les instruments n’aiment pas la pluie. Pour finir nous avons échangé des « faux » tour de magie. Le rapport a la magie commence a se transformer, nous montrons innocemment de plus en plus les trucages ; Ils rient de comprendre et ainsi n’ont plus peur.

L’après midi nous avions accepté de présenter le spectacle spécialement au staff des ONGs chez Solidarités- a la demande de plusieurs ONGs. L’information devait passer circuler via Unicef mais là aussi à l’heure fixée ; à peine une auinzaine de gosses : à croire que le rapport au temps s’est aussi modifié chez les Muzungus! Mais bon on allait pas s’en faire compter pour autant et donc on s’est exécuté. Bizarrement devant une si petite foule ; les esprits se sont libérés et le ton d’ensemble était fort juste.  1ere fois que nous avons un fou rire en jouant, chouette moment et Luc devient notre nouveau coach … le public était d’une classe un peu plus élevé est pas très nombreux, ils ont apprécié mais n’ont pas beaucoup chanté.

Bref ce devait être une journée « foule » et ce fut une journée assez intime mais cela n’a pas atteint le moral des troupes qui commence à comprendre que l’Afrique ca s’apprend  « pole pole »  (Doucement…).

Malo

3/11/07 toujours

De notre abri du soir bon soir. Nous sommes toujours chez MSF. « Embaricadés ! »

avec msf suisse

Aujourd’hui quelques personnes du staff se sont fait gronder car ils sont sortis trop tard et qu’ils ne peuvent pas …hahaha . Heureusement que nous CmSF ne sommes pas obligés de suivre les restrictions. Comme par exemple prendre les taxis moto, suis allé 2 fois en faisant très très  attention car ils vont vite ; puis c’est rare ici qu’un blanc (Muzungu comme ils disent) se promène parmi eux. Mais quel bonheur de les croiser sur la route enfin le gros chemin, croiser leurs regards perçants, interrogateurs, je leur lance un petit  Djambon, djambo sana et eux avec leur grand sourire et des étoiles dans les yeux ils me répondent « Mzuri Sana » et voila c’est comme si nous étions amis pour la vie…

Ici pour les moustiques c’est tranquille, nous sommes à  1200m donc à part Luc qui se croit invincible nous faisons attention. Niveau maladie Lars a le « pet mouillé », Malo se fait une allergie et moi ai la gorge enflammée, Luc no soucis à part son tendon du petit doigt coupé avant le départ. Niveau moral c’est au top on rigole beaucoup et Luc nous dirige comme un bon chef heu pardon un bon président.

Voila pour aujourd’hui mes petites impressions

Ha oui, Je suis allée sur internet et n’ai pas accès !! Donc pour les amis, les Maries, les Célines, la Marine, les Vi, la Goule et le Razz que j’embrasse fort  si vous voulez communiquer avec moi c’est par SMS ou par le blog

Bisous zoé

4/11 : c’est dimanche mais on ne s’arrête pas : Nous avons joué dans un orphelinat qui accueille des enfants qui ont perdu leur mère et que leur famille confie à des sœurs aux grandes qualités de cœur pendant 2, 3 ou 4 ans, le temps pour ces enfants de passer le cap critique.  Comme l’orphelinat se trouve à côté d’un stade de foot, la petite cour s’est bien vite remplie d’autant de curieux et on a eu droit à une bien belle assemblée.  5 ou 6 enfant de 1 an sur un matelas qui vous tendent les bras et qui ne demandent qu’à être aimés, embrassés, cajolés. Notre musique les berce et bientôt la chambrée entière résonne de cris et de chansons. 

Un bien bel endroit avec environ 80 enfants. Certains d’entre eux ont été retrouvés dans les fosses communes après les massacres, seuls survivants au milieu de cadavres. D’autres dont la mère est morte à l’accouchement et d’anciens soldats que la famille a rejetée par peur ou honte. Ce centre est tenu par des sœurs qui dansent et chantent sur les tambours avec énergie et générosité. En liberté dans la cour, des poulets et des cochons gambadent, ils sont destinés à la marmite je suppose, il y a tant de bouches à nourrir. Et les bébés tellement lumineux… avec eux l’échange ne peut pas se traduire en mots, ils sont magnifiques et n’ont pas de barrières. Nous étions avec une femme médecin de MSF qui a donc emmené un enfant à soigner au passage. Et ce soir, l’anniversaire de Françoise, la sage femme de l hôpital qui a eu en cadeau le numéro de cintre de Lars, pour ceux qui connaissent, on a bien ri !

 Mais MSF nous rappelle à l’ordre. Il est 16 heures et sécurité oblige, il faut déjà partir. Bravo, les petites sœurs vous faites un boulot formidable.

17:38 Écrit par Laloe dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bravo et Merci de l'émotion que vous provoquez Un petit mot de Paris , où j'ai de la joie et tout pleins d'émotions dans le coeur de vous voir !
Vous êtes magnifiques , vous êtes angéliques , et vous êtes magiques .
Je pense à vous très très fort , et je partage via le net , et surtout via le coeur ces moments avec vous . Béa

Écrit par : Béa la cousine | 08/11/2007

Les commentaires sont fermés.