31/10/2007

Et le premier bisou de zoé

spectacle1

30/10 Hello les petits gars
Je vous écris avant de répéter donc c'est trés rythmé
Mais que vous dire il y a tellement...
Déjà je vais très bien, nous sommes accueillis comme des rois chacun sa chambre,bon manger...
Hier mardi nous avons fait notre première devant un public de déplacés derrière l'hopital bon marché de Bunia, avant de jouer ça rigolait déjà, tu bouges les fesses et c'est parti taper du pied taper des mains et c'est la fête
Très bonne réaction des enfants des adultes des expats c'était un moment magique
Le soir avec notre super président,public relation nous avons rencontré d'autres assoc, le planning se remplit mèchament bien :enfants prison,garçons soldats, filles soldats Merci Luc, il assure!
Nous allons même peut-être prendre un hélico, yes yes yes pour aller dans une région pas encore totalement pacifiée dans un centre pour enfants soldats.
MSF Suisse nous donne un bon support logistique,ils ont des règles de sécurité assez strictes que nous respectons mais qui parfois font un peu froid dans le dos mais bon en tout cas ici ça rigole beaucoup.
Aujourd'hui au programme l'hôpital Bon Marché...avec d'abord un tour des salles et ensuite une représentation dehors. On va ècrire mais faut nous laisser un peu de temps car on a pas un accès direct à Internet.
Je vous laisse dois répéter
bisous du coeur
Zoé

DSC00026

18:08 Écrit par Laloe dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Laloé on the road. Yes

avion
Amis des clowns bonjour!

 Mardi 31 octobre…Il est 8 heures. Nous sommes a Bunia en Ituri en RDC. Sous la paillotte  de MSF Suisse qui nous accueille tres gentillement. 3 eme jour de notre expedition et première possibilité de prendre la plume. Alors Petit flash back. On a bien failli partir sans Luc: Une belle entaille à la main le matin du depart. Un sac qui s'ouvre à la montée dans le tram, un contrôle de ticket avant même d avoir eu le temps de pointer qui se solde par un don généreux à la STIB de 76 €, une arrivée ric rac à l aéroport pour s'entendre dire: vous êtes en stand by. Bon, peut être finalement qu il vaut mieux ne pas partir…Mais non finalement, Luc est dans l'avion et pourra même se faire soigner dans l'avion apres que le chef de cabine aie demandé comme il est d'usage dans ces cas là: Y a-t-il un médecin dans l'avion? Merci Carine pour la délicate attention. Clin d'oeil... 20h50 aéroport de Ndjili Kinshasa. Le chauffeur de MSF Belgique nous attend! Et une demie heure plus tard nous voilà dans une maison MSF pour attendre notre vol pour Goma et Bunia du lendemain matin. 5 heures debout. 6 heures au petit aéroport proche du centre ville pour prendre le vol ECHO (Office Humanitaire de l Union Europeenne)qui a l'énorme avantage d'être gratuit. Les réservations ont été faites depuis longtemps mais comme nous avons un profil un peu particulier et aucune logistique sur place, j'appréhende un peu...Eh ben voilà gagné, on est pas sur les listes. Une sombre histoire de papier à entête qui aurait du être envoyé. Heureusement, la présence d'un cadre d'ECHO copain du président va nous sauver la mise et après avoir rèveillè 5 personnes et subi une heure durant un suspense intenable, nous sommes admis à bord de l'avion, un splendide bimoteur à hèlice. Pendant le vol de 4 heures qui nous mène au bord du lac Kivu, on fait connaissance des autres ONGs, on prend des contacts... Un petit stop de 1 heure et puis à nouveau l'avion pendant une bonne heure pour finalement atteindre Bunia, notre première destination.Pourquoi Bunia? Parce que nous avons voulu oreinter notre mission sur les enfants soldats et la multiplication des factions pendant la guerre en 2003 a conduit à un enrollement massif de garcons et filles. La situation s'est un peu calmee a Bunia mais la présence des Nations Unies reste trés impresionnante: Check points, véhicules blindès, et militaires en armes...Mais tout cela semble un peu irrèel car apparemment tout est calme et tranquille...Rècemment de nouvelles tensions sont apparues entre factions armées dissidentes qui refusent de dèsarmer et la nouvelle armèe nationale. Nous allons donc tenter de toucher aussi ces nouveaux déplacès- quitte à bouleverser un pelu le planning initial puisque cela se passe dans une règion au sud d'ici. Le Nord Kivu.    En attendant il faut faire le maximum sur Bunia et sa région! DSC00016

18:02 Écrit par Laloe dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |